Option 7

Option résidentielle pouvant être une alternative au CHSLD.

Logement privé ou public avec bail et services intégrés assumés par le réseau de la santé et des services sociaux

Quoi?

Chambres, studios, appartements adaptés ou accessibles. La personne ne signe aucun bail. Le réseau de la santé et des services sociaux est gestionnaire de ces milieux de vie.

À noter : Cette option résidentielle est aussi appelée ressource avec assistance continue (RAC).

Pour qui?

Profils B et C

Adultes ayant une déficience physique et présentant des limitations fonctionnelles, des problèmes de communication ou des difficultés importantes à s’organiser et à utiliser les ressources de la communauté ET nécessitant l’accès à du personnel sur place en tout temps (24 heures/7 jours). Les personnes ont des profils et des besoins similaires ou compatibles.

Adultes ayant une déficience physique qui, par la complexité de leur problématique, requièrent l’accès à du personnel sur place en tout temps (24 heures/7 jours) et souvent des interventions de nature spécialisée et intensive. Exemple :

  • Personnes ayant une maladie évolutive avec un respirateur requérant un personnel formé pour adapter les services et les interventions en fonction de l’évolution de leur maladie ou personnes présentant des troubles graves de comportement nécessitant des stratégies d’interventions spécialisées.

Pour obtenir plus de détails sur le profil de personnes visées.

Modalités d’accès

Selon l’organisation régionale des services et conjointement avec la personne, un professionnel d’un établissement du réseau de la santé et des services sociaux évalue ses besoins et élabore un plan d’intervention.

Pour consulter certains outils disponibles.

Fonctionnement

  • Plusieurs types d’habitation sont possibles :
    • Immeuble avec logements (occupation simple ou partagée) accueillant exclusivement des adultes ayant une déficience physique.
    • Immeuble avec logements (occupation simple ou partagée) accueillant des personnes présentant une diversité de problématiques (personnes âgées en perte d’autonomie – déficience intellectuelle (PAPA-DI), santé mentale, etc.) dont un certain nombre est dédié à des adultes ayant une déficience physique, etc.
    • Immeuble privé avec logements accueillant des personnes, couples ou familles dont un certain nombre de logements (occupation simple ou partagée) est dédié à des adultes ayant une déficience physique.
  • L’immeuble peut appartenir :
    • À un promoteur privé ou au réseau de la santé et des services sociaux.
  • L’offre et l’organisation des services :
    • Les services de soutien et d’assistance aux activités de la vie quotidienne et domestique requis sont généralement offerts par du personnel du réseau de la santé et des services sociaux. Les services professionnels généraux et spécialisés sont offerts par le réseau de la santé et des services sociaux.
    • Lorsqu’il y a un regroupement de personnes présentant des problématiques complexes, la présence sur place et de manière continue de professionnels est requise (ex. infirmiers, éducateurs spécialisés, psychoéducateurs).

Financement

  • Le réseau de la santé et des services sociaux (CSSS ou CRDP) assume le bail lorsque les logements appartiennent à un promoteur privé.
  • Le réseau de la santé et des services sociaux (CSSS ou CRDP) assume tous les coûts du bâtiment lorsqu’il est propriétaire.
  • Le réseau de la santé et des services sociaux (CSSS ou CRDP) assume tous les coûts du fonctionnement du milieu de vie.

Contribution de la personne

  • La contribution mensuelle de la personne est déterminée par entente entre l’établissement (CSSS ou CRDP) et la personne. Ce montant peut inclure différents éléments dont le logement et les frais de repas. Généralement, le coût du logement représente 25 % du revenu de la personne
  • La contribution peut aussi être celle définie par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Pour consulter la circulaire du MSSS concernant la contribution des personnes

Pour obtenir plus d’information sur le volet financier.

Clés de réussite

  • S’assurer que l’aménagement des lieux physiques et les ressources matérielles permettent une adaptation aux besoins évolutifs des personnes.
  • Se rappeler qu’un regroupement des personnes, en fonction de ce qu’elles vivent et non uniquement du diagnostic, permet qu’elles aient accès à des services sur la base de leurs besoins. Ce principe permet une flexibilité et une adaptabilité des services en fonction des besoins de la personne.
  • Permettre à la personne d’exercer un contrôle sur sa vie et sur les décisions de tous les jours en fonction de ses capacités.
  • S’assurer de la compétence du personnel en lien avec des techniques particulières. S’assurer aussi de l’intérêt du personnel envers le profil des personnes visées.
  • Assurer la stabilité du personnel (CSSS-CRDP) qui est en interface avec divers milieux de vie pour faciliter la continuité des services aux personnes et le partenariat.
  • Adopter une vision d’amélioration continue qui devient davantage un processus et un état d’esprit.

Avantages

  • Accès plus facile à des services de soutien et d’assistance aux activités de la vie quotidienne et domestique planifiés et non planifiés.
  • Offre de services généraux et spécialisés assurée par un personnel qualifié et plus stable puisque les conditions de travail sont meilleures.
  • Présence continue sur place et accès au bon moment à du personnel et à des professionnels qualifiés pour stabiliser la situation de personnes plus vulnérables.
  • Personnel polyvalent, au profil diversifié, permettant le regroupement de personnes avec des problématiques plus complexes au sein d’un même milieu de vie.

Désavantages

  • Modèle plus hybride qui se situe entre l’habitation et l’hébergement avec le personnel du réseau de la santé et des services sociaux.
  • Coût de fonctionnement plus élevé en raison des conditions de travail du personnel du réseau de la santé et des services sociaux.
  • Difficulté de réorienter les personnes lorsque leur situation se détériore.

Expériences inspirantes

CRLB, Programme des ressources sociorésidentielles

Des voisins hors du commun, RV de réadaptation-Ressource Liège TGC

Morin Diane et Rivard Mélina, Guide d’implantation d’une ressource spécialisée pour les personnes présentant des troubles graves du comportement, 2011