Option 4

Option résidentielle existante à développer davantage.

Domicile ou milieu de vie avec des services éducatifs d’accompagnement et de soutien à long terme planifiés

Quoi?

La personne vit au domicile de son choix dans la communauté ou dans un milieu de vie adapté. Elle a accès à des services éducatifs à long terme et planifiés pour l’accompagner et la soutenir dans le développement ou le maintien des habiletés requises pour vivre en logement ou dans son milieu de vie actuel.

Pour qui?

Profils A et B

Adultes ayant une déficience motrice ou sensorielle et présentant des difficultés pour organiser leur quotidien, pour communiquer avec l’extérieur, ou vivant avec des troubles cognitifs ou comportementaux légers ou modérés précarisant leur maintien à domicile ou leur milieu de vie actuel. Plus de détails sur le profil de personnes visées

Modalités d’accès

Pour accéder à un milieu de vie dans la communauté, les personnes doivent se soumettre aux exigences du marché : vérification de crédit, signature de bail, etc. Les propriétaires font le choix final. Le milieu résidentiel adapté est lui aussi totalement autonome dans le choix de ses locataires en fonction de ses critères d’admission. L’évaluation des besoins et le choix des personnes peuvent cependant se faire en collaboration avec un établissement du réseau de la santé et des services sociaux.

Fonctionnement proposé

  • Affecter des éducateurs spécialisés pour un suivi long terme régulier planifié et de faible intensité, à domicile ou dans un milieu de vie.
  • Le personnel peut être rattaché au CSSS, à un CRDP ou à un milieu de vie déjà existant.
  • Selon l’organisation régionale des services, les personnes formulent leur demande au CSSS ou au CRDP de leur territoire.
  • Un établissement du réseau de la santé et des services sociaux peut conclure une entente avec un milieu de vie existant afin d’élargir son mandat pour lui permettre d’offrir ce type d’intervention sur un territoire défini.

Financement proposé

Le réseau de la santé et des services sociaux finance en totalité ces services ou octroie un financement récurrent via les modalités prévues à l’article 108 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux lorsque le mandat est confié à un milieu de vie. Pour plus d’information sur le volet financier.

Contribution de la personne

La personne assume toutes les dépenses courantes de la vie à domicile.

Clés de réussite

  • Une évaluation des besoins par un professionnel avec une révision périodique du plan d’intervention.
  • Des éducateurs spécialisés qualifiés et polyvalents pour faire l’accompagnement et le soutien.
  • Une formule de colocation pour favoriser l’entraide.
  • Des ententes avec le voisinage pour répondre à certains besoins d’accompagnement et de soutien non planifiables, et contribuer à prolonger le maintien à domicile des personnes les plus vulnérables.
  • Élargissement des modalités d’utilisation de l’allocation directe (chèque-emploi services (CES)) pour faciliter le plein déploiement de cette option.

Avantage

Maintenir à domicile des personnes vulnérables et seules, n’ayant pas de proches aidants, entre autres pour les encadrer dans la réalisation de leurs rôles civiques.

Désavantage

Non documenté

Expériences inspirantes

Services éducatifs long terme à domicile : CRDP/Organisme communautaire/CSSS

La supervision à distance du Centre de réadaptation de l’Estrie (CRE)

Le logement subventionné et le soutien communautaire, p.29 et suivantes