Option 2

Nouvelle option résidentielle proposée.

Domicile avec des services de soutien et d’accompagnement aux activités de la vie quotidienne et domestique, en tout temps (24 heures/7 jours) non planifiables

Quoi?

La personne vit au domicile de son choix dans la communauté. En plus des services planifiés à son plan d’intervention, elle a accès à des services d’aide en tout temps (24 heures/7 jours) non planifiables, ou à des services planifiables de courte durée. Ce sont des services complémentaires à domicile tels que la médication de soir et de nuit, l’aide lors d’une situation problématique imprévue, la mobilisation et le transfert, l’aide à l’habillement pour des sorties et au retour, le déneigement en cas de tempête, etc.

Pour qui?

Profil A

Adultes ayant une déficience physique motrice ou sensorielle dont la sécurité ou l’intégrité physique est compromise en l’absence de services à domicile sur demande, ponctuels et obtenus dans un temps prédéfini. Plus de détails sur le profil de personnes visées.

Modalités d’accès

  • Pour accéder à un milieu de vie dans la communauté, les personnes doivent se soumettre aux exigences du marché : vérification de crédit, signature de bail, prêt hypothécaire, etc. Les propriétaires, ou les vendeurs en cas d’acquisition de propriété, sont porteurs du choix final.
  • En ce qui a trait aux services, conjointement avec la personne, le CSSS évalue ses besoins et juge de la pertinence de l’inscrire sur une liste donnant accès à des services de soutien et d’assistance aux activités de la vie quotidienne et domestique en tout temps (24 heures/7 jours) non planifiables à domicile.

ou

  • Une demande urgente de service provenant d’une personne non inscrite sur la liste est répondue immédiatement par l’équipe de préposés aux bénéficiaires. Celle-ci la réfère au CSSS qui procède par la suite à l’évaluation des besoins.

Fonctionnement proposé

  • Des micro-équipes de préposés aux bénéficiaires (PAB) sont disponibles en tout temps (24 heures/7 jours) pour desservir un quartier (≤ 500 mètres de distance ou maximum 15 minutes de délai).
  • La dispensation des services peut être confiée à un établissement du réseau de la santé et des services sociaux à un promoteur (organisme à but non lucratif, coopérative, etc.) ou à un milieu de vie existant qui élargirait son mandat pour lui permettre d’offrir ce type d’intervention sur un territoire défini.
  • Le personnel possède un cellulaire pour être rejoint en tout temps et les personnes adressent leur demande à un numéro unique par secteur.

Financement proposé

Le réseau de la santé et des services sociaux finance en totalité ces services ou octroie un financement récurrent via les modalités prévues à l’article 108 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux lorsque le mandat est confié à un autre promoteur ou milieu de vie. Pour plus d’information sur le financement.

Contribution de la personne

La personne assume toutes les dépenses courantes de la vie à domicile.

Clés de réussite

  • Une réponse téléphonique immédiate et un service à domicile dans un délai maximal de 15 minutes.
  • Un personnel formé et polyvalent.
  • Des ententes d’entraide avec le voisinage pour répondre à certains besoins non planifiables et contribuer à prolonger le maintien à domicile des personnes les plus vulnérables.

Avantage

  • Maintien à domicile de personnes vulnérables n’ayant pas de proches aidants pouvant leur apporter rapidement l’aide requise.

Désavantages

  • Difficulté à estimer le volume de demandes et à ajuster le personnel en conséquence.
  • Délai plus long que celui prévu pour le service à domicile en raison des nombreuses demandes formulées en même temps.

Expérience inspirante

Programme de Soutien à domicile (SAD) de la région de la Capitale-Nationale